Accueil    
Mardi, le 25 novembre 2014
J'ai vu pour la première fois « Singin’ in the Rain » lors d’une projection sur grand écran au cégep. Les séances de visionnement des cours d’histoire du cinéma étaient ouvertes et j’y assistais le plus souvent possible. Je n’arrive plus à me souvenir d’aucun autre film vu à cette époque, mais celui de Gene Kelly et Stamley Donen s’est immédiatement retrouvé dans mon top 10.
Sa palette limitée à quelques couleurs primaires, saturées par l’emploi de l’éclairage franc des studios hollywoodiens dans les années 50 m’a conforté dans la direction que prenait déjà ma photographie à l’époque avec l’emploi du Kodachrome
Aujourd’hui, l’étalonnage au cinéma est plus subtil et avec le numérique on peut faire ce que l’on veut avec les couleurs, et pourtant, l’optimisme et la joie de vivre qui dégouline de ce film est toujours unique et rare.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

           |  À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.