Accueil    
Vendredi, le 19 septembre 2014
8000 images « stabilisées » sur plus de 20,000, ce qui m’amène au boul. Saint-Joseph. Pas besoin de dire que la rivière des Prairies, je ne la voit pas encore. Ce projet de film sur la Main débuté en 2006 par la prise des images s’étire comme ces rêves où on bouge mais n’avance pas, ou si peu. Je me donne 2016 comme objectif pour le terminer, faisant de ce projet un documentaire nostalgique sur ce qu’était la St-Laurent il y a dix ans. Peu de choses ont changé cependant, la mode, les véhicules, la rue, tout est pareil, ne manquera que ces fantômes marchant machinalement le cou cassé avec les yeux rivés sur l’écran de leur téléphone intelligent.
Voir ces images une à une est assez fascinant, et même si la mise en mouvement de la machine donne vie aux photos, l’âme de chacune s’envole à mesure, donnant de façon altruiste sa fraction de seconde à l’ensemble. Je crois que je vais devoir parfois ralentir le mouvement, l’arrêter, revenir en arrière même, seule façon sans doute pour se permettre de pleinement saisir le spectacle qui s’offre à nous.
 


Commentaire (0)


PORTFOLIO   |   Kodachromes   |   Polaroids   |   Archives  |   Index
 

           |  À propos de Chacoura



Commentaires via courriel : lesage (arobas) chacoura (point) net

© Jacques Lesage. Tous Droits Réservés.